Itinera en tant qu’héritier dans votre testament

Incluez-nous dans votre testament

Itinera mène des études afin de savoir comment nous pouvons maintenir et améliorer la prospérité et la protection sociale en Belgique. Pour maintenant, mais aussi pour les générations qui viendront après nous. Même si vous n’êtes plus là, vous pouvez contribuer à un meilleur avenir pour notre société en faisant un legs à Itinera. En nous incluant dans votre testament sous la forme d’un legs en duo, vous et vos héritiers pourrez en outre bénéficier d’un avantage fiscal.

Qu’est-ce qu’un legs ?

Un legs est une donation par testament. Il peut s’agir d’une somme d’argent, d’un bien spécifique tel qu’une maison ou un tableau.  Mais cela peut tout aussi bien être un pourcentage de la succession ou de biens spécifiques. Vous pouvez faire d’Itinera l’un de vos héritiers via un legs. Le fait que vous incluiez Itinera dans votre testament ne signifie pas que vous excluez pour autant vos héritiers. Outre la part qui revient aux héritiers légaux, à savoir la part réservataire, vous pouvez librement décider comment se répartira l’autre part après votre décès.

Qu’est-ce qu’un legs en duo ?

Un legs en duo se compose de deux legs : vous laissez une somme ou un bien à un héritier par le biais de votre testament et une autre somme ou un autre bien à une bonne œuvre. Après le décès, l’œuvre de bienfaisance devra payer ses droits de succession mais également ceux de l’héritier. Celui-ci héritera donc d’un montant net plus important. Les bonnes œuvres étant soumises à des droits de succession moins élevés en Belgique,  la part réservée à l’État sera de ce fait moins importante.

Afin de vous informer du mieux possible de la législation en vigueur sur les dons à une bonne œuvre telle qu’Itinera, Testament.be a publié en collaboration avec les éditions juridiques Die Keure un guide que vous pouvez commander gratuitement ici. Complétez le formulaire afin de le recevoir gratuitement par courrier.

Plus d’informations, contactez Chantal Versweyveld au numéro 02 412 02 62 ou par courriel.

Et vous ?