Le plan corona pour un avenir solide

Livre

La Belgique a besoin d’un plan de relance réaliste pour sortir le pays de la crise du coronavirus.

Dans son plan, Itinera préconise notamment :

De déplacer l’imposition du travail vers d’autres sources de recettes;

Une évaluation de la dette publique belge et une réduction de cette dernière qui tienne compte de la nouvelle réalité (économique);

De stimuler la création de postes de travail grâce aux PME agissant comme moteur de l’emploi;

Un exercice de réflexion critique sur la place des industries stratégiques et de la mondialisation dans notre pays, en procédant à un ajustement responsable vers une mondialisation dite à 90%

La promotion d’un mode de vie sain et d’une politique de prévention qui prépare mieux notre pays à affronter une nouvelle crise sanitaire tout en en maîtrisant plus efficacement les coûts;

Une refonte en profondeur de notre système d’enseignement qui prenne en considération les leçons numériques de la crise du coronavirus;

Une politique intégrée de lutte contre la pauvreté qui soutienne dans la mesure du possible le citoyen dans sa recherche d’un emploi et qui lui apporte une aide équitable et mieux ciblée afin que le fossé de la pauvreté ne s’élargisse pas lors des situations de crise.

Opposition aux taxes corona et aux politiques de redistribution

Itinera lance un appel à la population afin qu’elle regarde vers l’avenir. Le monde politique, les entrepreneurs et les citoyens doivent afficher une même énergie et une même assertivité pour redonner un nouveau souffle à notre économie si nous ne voulons pas nous retrouver en queue du peloton européen. La rapidité avec laquelle nous réagirons et serons capables d’élaborer et d’exécuter un plan d’urgence percutant s’avérera cruciale.

Fichier(s) attaché(s)

Auteur

Joël Van Cauter

Joël Van Cauter est licencié en philosophie (ULB) et en économie (UCL). Son parcours professionnel dans l’action collective passe par trois secteurs : le champ politique, comme conseiller en centre d’études ou communication ; l’associatif, à la Croix-Rouge ou en coopération ; l’économie sociale, en Belgique et en Asie.

Simon Ghiotto

Simon Ghiotto est économiste de formation, il détient des Masters en Économie de l’Université de Gand (la politique économique) ainsi que de l’Université de Namur et l’Université Catholique de Louvain-La-Neuve (l’économie de développement et économie international). Il travaille chez Itinera sur la politique social depuis 2014. Entres autres, il est auteur du livre  L’État de la Famille/De Staat van het Gezin (2016), est co-auteur du Revenu universel entre rêve et réalité/ Basisinkomen tussen droom en werkelijkheid (2017) et a contribué à Projet pour la Belgique/Plan voor het Land (2019). L’État de la Famille a été nommé pour le Prix du Livre Politique 2016. En plus, il est le hôte d’Itinera Talks, le podcast d’Itinera.
Il s’engage aussi en tant que volontaire pour SODAplus asbl et Act4Change. Sodaplus est une organisation qui accompagne des écoles professionnelles dans le cadre d’un changement de comportement des élèves et leur connection avec le marché du travail. Act4Change est une organisation de jeunesse focalisé sur la durabilité.

Johan Albrecht

Johan Albrecht a étudié aux universités de Gand et d’Oxford et est docteur en économie de l’environnement de l’Université de Gand. Il est senior fellow chez l’Itinera Institute et enseigne l’économie de l’énergie et de l’environnement, ainsi qu’un cours sur l’économie américaine (Université de Gand). Il est l’auteur de deux livres et plus d’une trentaine de publications dans des revues internationales. Comme conseiller scientifique, il a travaillé pour des organisations belges et internationales dans les domaines de la politique technologique et de la méthodologie économique. Ses recherches récentes se concentrent sur l’analyse des politiques publiques.

Jean Hindriks

Jean Hindriks est licencié et docteur en économie (Université de Namur). Il a enseigné l’économie à l’université d’Exeter et au Queen Mary College, Université de Londres. Il est actuellement senior fellow chez l’Itinera Institute et professeur d’économie à l’Université Catholique de Louvain (UCL). Il est aussi co-directeur du Center of Operations Reasearch and Economics (CORE) et directeur des études du premier cycle en Economie et Gestion à l’UCL. Il est co-éditeur de plusieurs revues scientifiques et membre du panel d’experts fiscal du Fonds Monétaire International. Il a publié plusieurs livres et de nombreux articles scientifiques sur les questions de finances publiques et d’économie politique. Il publie et débat fréquemment dans les médias sur les thèmes de l’enseignement, des finances publiques et de la gestion des dépenses publiques.

Ivan Van de Cloot

Ivan Van de Cloot a étudié l’économie à l’Université d’Anvers où il a ensuite, pendant deux ans, été assistant de recherche dans le domaine des finances publiques. Ensuite, il a, en tant que consultant, contribué à préparer la libéralisation du marché du gaz et de l’électricité en Belgique. Ivan a poursuivi sa carrière dans le service d’études économiques d’ING Belgique/BBL en tant qu’économiste. En plus des analyses conjoncturelles, il s’est surtout concentré sur l’analyse des caractéristiques structurelles de l’économie belge. Il a écrit au sujet des pensions mais s’est également penché sur la libéralisation des chemins de fer, les aspects économiques de l’immigration, l’entreprenariat et les soins de santé. En tant que commentateur lors d’évènements financiers et économiques, il passe aussi régulièrement dans les médias écrits et audio-visuels. Ivan est aussi professeur Executive d’économie à l’Universiteit Antwerpen Management School et a une colonne dans De Tijd. Pour Itinera, Ivan Van de Cloot a écrit « Notre pension en héritage », et co-écrit « L’or gris » qui présentent respectivement une vision stratégique de notre système de pension et des soins aux personnes âgées. Son dernier livre est «Tax shift, pourquoi notre pays a besoin d’une réforme fiscale”.

Marc De Vos

Marc De Vos (°1970) est licencié et docteur en droit (UGent), licencié en droit social (ULB) et Master of Laws (Harvard University). Il est visiting fellow d’Itinera et a enseigné le droit du travail, le droit européen, ainsi que l’introduction au droit, à l’UGent, à la VUB et comme professeur visiteur à des universités à l’étranger avant de déménager en Australie où il est doyen de la Macquarie University de Sydney. Il écrit, enseigne, présente et débat sur des thèmes du droit du travail, l’intégration européenne, le marché du travail, les pensions, les soins de santé, le vieillissement et l’Etat-Providence, à la fois au niveau national et international et à la fois dans le contexte académique, professionnel et politique, ainsi que dans les médias. Ses publications récentes concernent le bonheur, le capitalisme, la globalisation et l’inégalité.