Présentation du rapport ‘Une politique de prévention ambitieuse pour modérer l’augmentation du coût des maladies chroniques’

Opinion
Infos

La facture des quatre maladies chroniques majeures au sein de l’UE se chiffre à presque 500 milliards d’euros soit environ 35 % des dépenses en soins de santé. Outre ce coût médical direct, il faut également prendre en compte un coût indirect non médical élevé, résultant principalement des pertes en termes de production et de productivité. En 2015, celui-ci avait atteint les 321 milliards d’euros (soit 2,2 % du PIB européen). Heureusement, le potentiel d’une solide politique de prévention est très attrayant. Des analyses scientifiques permettent de conclure qu’environ la moitié des maladies chroniques pourrait être évitée en optant pour un mode de vie sain. Une politique de prévention ambitieuse est la clef de ce potentiel.

Le Prof. Dr Johan Albrecht, senior fellow d’Itinera, et Désirée Vandenberghe (Ugent) ont présenté l’étude chez Itinera.

Fichier(s) attaché(s)