Décentraliser le dialogue social : panacée ou illusion ?

Analyse

La décentralisation des négociations collectives est l’une des dernières tendances majeures en matière de régulation du marché du travail. De nombreux pays européens ont élaboré une série de procédures et de réformes
– d’ampleur et de profondeur diverses – visant à renforcer la négociation collective au niveau de l’entreprise. La récession de 2008 a renforcé cette tendance, en particulier dans certains pays d’Europe du Sud sous pression
financière. Ce document de Marc De Vos (Visiting Fellow Itinera et Dean Macquary University Sidney) et Daniel Pérez del Prado (professeur associé au Department of Social and International Law de l’Université Carlos III de Madrid) analyse la manière dont ces réformes décentralisatrices ont fonctionné en pratique, et tire des conclusions politiques au départ de ces résultats.