Budget et coût du Parlement européen

Communiqué de presse

Cette étude calcule le coût du Parlement européen. Le coût GLOBAL est 1,9 milliard, par rapport à 145 milliards, qui est le budget total de l’UE. Le coût du PE n’a cessé d’augmenter. Le PE est principalement financé par le budget général de l’UE. Moins de 10 % du budget du PE sont des ressources propres.

Depuis 2009, la rémunération et les pensions des eurodéputés et du personnel sont sur le budget du PE. Ces coûts salariaux représentent plus de 60 % du budget du PE.

Par rapport aux parlements nationaux des États membres, le coût par député au Parlement européen est nettement plus élevé.

Comparaison du coût par député entre le Parlement européen et les parlements nationaux :

– Parlement européen : 2,6 ou 2,8 millions par député élu

– Bundestag allemand : 1,6 million

– Chambre des représentants belge : 1,1 million

– Sénat français : 1 million

– Assemblée nationale française : 982 000

– Tweede Kamer néerlandaise : 890 000 euros par élu.

Le PE subventionne les partis politiques européens et leurs fondations. Ces coûts ont eux aussi fortement augmenté ces dernières années.

TABLEAU : crédits pour les partis politiques européens 2019

EPP      15.663.000

PES       11.475.000

ALDE        4.565.421

ACRE        4.431.358

EGP      3.518.721

EL        2.250.000

EDP           887.400

EFA        1.327.049

ECPM         921.217

MENL       2.465.679

TOTAL ==     47.504.845

Les trois plus grandes factions, le PPE, le PSE et l’ALDE, représentent plus de 60 % de ces montants. Le coût par habitant des eurodéputés a fortement augmenté lorsque le Parlement européen a pris en charge leur rémunération et leurs pensions, alors que ces dépenses sont restées relativement stables depuis lors.

Recommandations

Avec ses 751 et même seulement 705 membres, le Parlement européen est une très grande assemblée. Ce nombre pourrait être réduit, ce qui se traduirait par des économies sur les salaires, le personnel auxiliaire, les pensions, etc.

Le fait que le PE voyage entre les villes de Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg représente un surcoût très important. Bien que cette situation soit très souvent critiquée, il est peu probable qu’elle change.

Contact :

Herman Matthijs (Visiting Fellow Itinera) – 0477 20 59 08 et Ivan Van de Cloot (économiste en chef Itinera) – T. 0478 43 47 17 17

Fichier(s) attaché(s)