« Faire mieux n’est pas suffisant  » : un appel au patriotisme démocratique et aux vertus démocratiques

Analyse

Dans sa conférence qui a suivi le lancement de « Beter is niet genoeg », le professeur dr. Marc De Vos exprime sa préoccupation pour l’avenir de la Belgique et de l’Europe:

La Belgique est une autruche poursuivie par des zombies

Nous faisons horriblement peu de progrès en politique, horriblement peu de progrès en matière de convictions.

Considérez ce tableau. Un tableau que je baptiserais, pour paraphraser un certain syndicat, le tableau des horreurs belges :

  • Mobilité et infrastructure
  • Dette publique
  • Impôts
  • Énergie nucléaire – climat
  • Vieillissement et pensions
  • Soins de santé
  • Intégration des immigrés
  • Performance des administrations, y compris en Région flamande

Naturellement, le statu quo n’est pas total.
Nous pouvons revenir à ce tableau, dérouler le film de notre mémoire, et nous rappeler les nombreux efforts politiques qui ont été accomplis sur chaque front.
Il y a eu des évolutions, des analyses, des plaidoyers, des débats – notamment grâce à Itinera !

Mais ce n’est pas suffisant. Cela n’est pas satisfaisant aujourd’hui, et cela le sera encore moins demain.

Lisez la conférence complète en pièce jointe.

Fichier(s) attaché(s)